Le « NGONDO » en prélude dans la Capitale Yaoundé

Les festivités en prélude à la célébration de la fête traditionnelle du peuple de la côte se sont déroulées ce week-end dans la capitale.

Fier d’être Sawa! Pas besoin qu’ils vous le disent pour le percevoir. Ça sautait presqu’à l’œil. Il n’y avait qu’à les voir dans leurs tenues traditionnelles et leur démarche, le 12 septembre 2010 au palais des sports de Yaoundé.

L’occasion a été donnée aux filles et fils Sawa (ressortissants de la côte, de Campo à Mamfé, en passant par Douala) de Yaoundé de célébrer à leur façon le Ngondo, l’Assemblée traditionnelle du peuple Sawa. En fait, il s’est agi du prélude au Ngondo 2010, qui se tiendra effectivement à Douala les 4, 5 et 6 décembre 2010.

Mais avant, la capitale a tenu à refaire découvrir quelques aspects majeurs des us et coutumes Sawa, sous le regard bienveillant de sa majesté René Douala Manga, président en exercice du Ngondo. Courses des pirogues et danses traditionnelles étaient au programme. La parade nautique qui a eu lieu au lac municipal, a permis aux curieux d’avoir une idée sur ce qui se fait généralement sur les berges du Wouri. L’essentiel étant de montrer la relation particulière que les Sawa entretiennent avec l’eau.

Autre chose à laquelle les Sawa sont attachés, ce sont leurs danses et leurs musiques. Lors de la soirée culturelle samedi dernier, les groupes Mulema m’ebele, Masoso ma Nyambe et Ambas bey Grand groupe de Bonabéri ont fait bouger le public, respectivement avec de l’esewe, le bolobo et l’ambass bey, trois rythmes traditionnels sawa. Michel Zoa, le ministre des Sports, aux côtés des élites sawa, ne s’est visiblement pas ennuyé, esquissant de grands sourires de satisfaction. Un peu de makossa à côté n’a fait de mal à personne. Surtout lorsque Hugo Nyame a demandé «Pardon [à] madame ». Un invité s’est alors exclamé: «On sent que c’est la fête des Douala». Car l’assistance récitait les paroles de la chanson.

Lors de cette quatrième édition du Ngondo à Yaoundé (après 1998, 2001et 2003), la réflexion a aussi occupé une place de choix. Notamment, «le Ngondo, les Sawa, l’indépendance et la réunification», thème autour duquel il a été question de montrer la contribution des Sawa à l’accession à l’indépendance et la réunification du Cameroun à travers l’engagement et le patriotisme de Rudolph Douala Manga Bell.

Mieux encore, le président du Ngondo et les chefs traditionnels qui ont fait le déplacement, sont venus remettre transmettre un important message à ceux des leurs qui sont à Yaoundé : «Titimbè», c’est-à-dire persévérant. C’est le thème du Ngondo de cette année, à travers lequel chaque enfant Sawa est invité à être courageux.

Eitel Elessa Mbassi (stagiaire)
Lien de l’article (à copier) puis enserrer dans la barre d’adresse
http://www.quotidienlejour.com/index.php?option=com_content&view=article&id=3827:ngondo-2010-la-pirogue-sawa-embarque-a-yaounde&catid=51:arts-spectacles-et-medias&Itemid=168

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

  • septembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « déc   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Articles récents

  • Mes albums

    • Album : LES DANSES
      <b>223615_255033691193449_3418157_n</b> <br />
    • Album : " MALEA " LES CONSEILS
      <b>bwam1</b> <br />
    • Album : MADUTA MA MBOASU
      <b>t-_Users_davidcadasse_Desktop_SEB___CAM_BLOG_04_CAM_LITT_005</b> <br />
    • Album : MBOASU
      <b>SAR RENE BELL DEUIL SOPPO PRISO</b> <br />

comité des fêtes Bosmie l'A... |
blogafe |
pôle enfance vallée verte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Christ Gloire des Nations
| Sur la route de Lawspet
| "Cercle de l'Amit...