• Archives

  • Mes albums récents

    • Album : E NGINGILA E?
      <b>DUTA LA MULOPO</b> <br />
    • Album : " MALEA " LES CONSEILS
      <b>bwam1</b> <br />
  • juin 2017
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne

DU « MBEATOE » LE NOM CAMEROUN.

DU « MBEATOE » LE NOM CAMEROUN AUJOURD’HUI.

 

Au VIè siècle avant J.C., un carthaginois du nom de Hannon découvre une chaîne montagneuse en fond de paysage du golfe de Guinée qu´il baptise Char des Dieux. Ce qui deviendra plus tard le Mont Cameroun.

 

Au XVe après J.C, plus précisément en 1472, les explorateurs portugais découvrent un fleuve avec une extraordinaire population de crevettes au pied du Char des Dieux. Ils le baptisent aussitôt Rio dos Camaroes (Rivière des crevettes). Les Espagnols qui arrivent peu après pour déloger les Portugais adoptent le nom donné par ces derniers. Ce qui donne en espagnol : Rio de Camarones.

 

En 1578, un autre peuple arrive du bassin du Congo et s´installe non loin de l´Estuaire. Cette fois les crevettes vont prendre le nom de Mbeatoe. Les nouveaux arrivants trouvent sur place deux autres peuples que sont les Bassa et les Bakoko.

 

En 1840, l´anglais Thomas Buxton prend la tête d´une expédition britannique vers les côtes Ouest-africaines. Il est accompagné entre autres par le pasteur jamaïcain John Clarke et son compatriote le Dr. G.K. Prince.

 

1er janvier 1841, l´expédition de T. Buxton fait une escale à Fernando Po ( Malabo : actuelle capitale de la Guinée Equatoriale). Mais compte tenu des circonstances assez favorables pour leur mission d´évangélisation, l´expédition décide de s´établir sur l´île. De là, le pasteur Clarke et le Dr Prince pénètrent à l´intérieur de l´Estuaire. C´est ainsi qu´ils établissent les premiers contacts avec les riverains. A leur tour; les anglais transforment le Rio de Camarones en Cameroons Town. Une fois retournés en Angleterre, Clarke et Prince lancent le recrutement pour la prochaine mission africaine. Parmi les recrus; il y a un dessinateur des docks de l´Amirauté de Dovonport: c´est Alfred Saker.

 

1843, Installé à Fernando Po avec Prince, Joseph Merrick s´en va s´installer à Bimbia où il entreprend d´écrire la grammaire de la langue Isubu.

 

Février 1844, arrivé à Fernando Po, Saker opère sa première conversion en la personne de Thomas Horton Jonhson. C´est ce dernier qui l´accompagne l´année suivante dans sa première mission de pasteur africain du Béthel à Cameroons Town.

 

16 juin 1845, Saker et Johnson s´établissent sur les terres de King Akwa, à l´endroit où se trouve aujourd´hui le Temple du Centenaire. Au même moment, Joseph Jackson Fuller qui apportera une contribution décisive à la « Mission Afrique » arrive à Fernando Po en provenance de la Jamaïque.

 

1872, se servant des travaux de Joseph Merrick sur la grammaire de la langue Isubu, Alfred Saker traduit les saintes Ecritures en langue Duala.

 

12 juillet 1884, négocié par le Dr E. Schmidt, le représentant de la firme de la Woerman, le traité de protectorat est signé avec les rois Duala.

14 juillet 1884, Nachtigall, explorateur allemand, exerçant comme Consul de son pays en Afrique du Nord, débarque dans l´Estuaire du Cameroons Town pour prendre possession du Territoire. La ville qui ne compte qu´à peine 30 000 habitants, devient sous le nom allemand de Kamerunstadt la capitale du pays de 1885 à 1901.

 

1888, Théodor Christaller fonde la première école sur le plateau Joss.

1er janvier 1901, par décret du gouverneur allemand, la ville devient Douala et lègue son nom d´origine (Kamerunstadt) à l´ensemble du pays.

27 septembre 1914, après la reddition rapide de l´administration allemande qui voulait éviter la destruction de la ville, les forces franco-britanniques occupe Douala.

Février 1916, après une administration conjointe pendant deux ans, les deux alliés décident de se partager le pays. Le Cameroun Occidental est placé sous administration britannique et le Cameroun Oriental sous administration française.

Recherches

Masoso

Laisser un commentaire

 

comité des fêtes Bosmie l'A... |
blogafe |
pôle enfance vallée verte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Christ Gloire des Nations
| Sur la route de Lawspet
| "Cercle de l'Amit...