Génération Consciente Sawa !!!

Génération Consciente Sawa !!!

«… Le Ngondo, pour ceux qui connaissent ses origines est très loin de ses objectifs de base. C’est non seulement un instrument protecteur et fédérateur des peuples Sawa et aussi le garant des lois.
Savez-vous que sa puissance a contraint les politiques à essayer de le dissoudre?
Le Ngondo a donc une mission vis à vis de ce peuple qui hier encore était le principal interlocuteur du Cameroun face à tous les étrangers mais qui parGénération Consciente Sawa !!! arrow-10x10 stratégie politique étrangère a perdu une placearrow-10x10 importante.
Je ne veux pas rentrer dans l’histoire, mais ceux qui ont ne serait-ce qu’une minute entendu l’histoire du Cameroun et le rôle des Doualas depuis l’arrivée des explorateurs jusqu’à la deuxième guerre mondiale reconnaitront bien des choses.
Le débat ici n’est pas celui de l’histoire du Cameroun, mais de notre culture dont la petite partie mais ô combien importante est le Ngondo.
Moi, je suis Jebalè. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est cette île derrière la mangrove sur la droite du pont du Wouri lorsque l’on vient de Deido. Et nous sommes les garants d’un patrimoine cher au peuple Sawa: le mysticisme, la communication avec les ondins (mengu) etc…
Ce que je voudrais ici souligner est que le temps est révolu où nous devons nous complaire à parler du folklore de ces festivités aujourd’hui stériles. Car notre peuple a besoin d’action.
A combien de reprises n’avons-nous pas entendu dire “moto te o epol’ao” et combien de fois avons-nous vu des querelles et des guerres de positionnement entre nos différents chefs alors que l’exemple devrait venir d’en haut?
Il y a bien une hiérarchie chez les Sawa. Les arbres généalogiques sont là pour rappeler à chacun sa place.
Combien de fois n’avons-nous pas entendu “Sawa e be nde lambo diwo” comme pour symboliser une fraternité soudée.
Combien de fois nos frères sont-ils rejetés par des aînés bien placés alors qu’ils ont un profil leur permettant d’exercer un métier?
Chers frères et sœurs, c’est pour interpeler chacun de nous, le temps n’est plus aux paroles, mais à l’action. Churchill disait:
“Je ne m’inquiète pas des actions, mais de l’inaction”.
– Que chacun mène son combat avec ou sans appui des autres. Quant on a un appui, c’est bien et lorsqu’on ne l’a pas, c’est suicidaire de baisser les bras.
- Bravo et Merciarrow-10x10 à tous ces aînés qui avec beaucoup de volonté offrent des opportunités aux frères. Sachez surtout que nous pouvons souvent être ingrats, mais cela ne devrait pas vous décourager.
- A tous ces aînés sourds à l’appel du peuple.
Etudiez l’histoire des peuples et vous comprendrez pourquoi un peuple peut être fort ou faible. Si nous sommes soudés, nous avons tout à gagnerarrow-10x10 et personne ne perdra rien.

Intervention d’un Bonasawanaute quant au Ngondo
Alain Marcel DOUALLA (Yaoudé/Cameroun)
Propos recueillis par Martha Dayas-Eyoum, 2007, BNS, TVR
Article ajouté le 2007-11-21 , consulté 295 fois

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

  • novembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « août    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Articles récents

  • Mes albums

    • Album : LES DANSES
      <b>223615_255033691193449_3418157_n</b> <br />
    • Album : " MALEA " LES CONSEILS
      <b>bwam1</b> <br />
    • Album : MADUTA MA MBOASU
      <b>t-_Users_davidcadasse_Desktop_SEB___CAM_BLOG_04_CAM_LITT_005</b> <br />
    • Album : MBOASU
      <b>SAR RENE BELL DEUIL SOPPO PRISO</b> <br />

comité des fêtes Bosmie l'A... |
blogafe |
pôle enfance vallée verte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Christ Gloire des Nations
| Sur la route de Lawspet
| "Cercle de l'Amit...